arrêt du tabac

[EN CONSTRUCTION]

Mon didje fume !

Sur le site de Djalu, didje player connu, on peut lire:

Djalu suggère qu'il a été encore meilleur que la star actuelle, Milkayngu Mununggurr, ou toute autre personne au yirdaki. Il attribue son pouvoir à son abstinence d'alcool et de tabac:
"Nhaa ngatha ngarali' wu nhaa; ngarrany dhu buny'tjun ngarrany dhu dhinggaman".
Est-ce que le tabac est de la nourriture ou quoi ? Si je fume, je mourrai.

Passons maintenant à un sujet qui peut faire polémique : la fume ! Et oui, tous les ans, vous vous dites que –cette fois- vous la tiendrez cette bonne résolution d’arrêter de fumer… Mais après 2 Ti-punchs et un whisky coca, vous avez déjà fait trois pauses cales. Ça semble mal barré :(. Alors là à force de cracher des glaires qui vous empêche de bien crier, à force de renifler de la morve qui vous bloque partiellement ou totalement la RC, vous vous essoufflez plus que de nature, au point même parfois de ne plus prendre votre pied dans le didje… mince alors ! :Sp
C’est vrai que les drogues dites douces (qui, je vous le rappellent, sont +/_ considérées comme dures si elles dépassent 20-30% de THC) nous plongent parfois dans des trips pas possibles que l’on peut (si souffle suffisant) transcrire dans de véritables histoires didjeriduesques, comme celles de Denra dürr (mais attention, je n’ai pas dit qu’il fumait !!!).
De même, il arrive que le produit nous speede suffisamment pour que l’on croit que notre didje est plus rapide certains soirs que d’autres… Mais là encore, ça n’est qu’illusion, puisqu’alors le manque de souffle nous rappelle à l’ordre : quand on a des yeux de lapins, on didje comme un lapin ! (pas besoin de dessins… rapide, vite fait).

Si vous fumez uniquement des clops, alors il serait temps de vous demander non pas “pourquoi vous n’arrêtez pas…” (au vu de tous les inconvénients style odeur de cendrier froid à chaque fois que vous ouvrez la bouche… pauvre didje ! ; mais aussi sinusites, bronchites chroniques = + de 3 bronchites par an ; glaires, et sans parler du pire cancer… Petit rappel au passage: un vrai fumeur sur 2 meurt précocement d’une maladie lié à son tabagisme… alors, ce sera vous, ou votre copine ?),
…mais plutôt “pourquoi vous continuer”. Il n’y a qu’une seule réponse possible***.

Certains diront que ça les déstresse. C’est vrai : ça leur enlève le stress dû au manque de nicotine… on tournerait pas en rond, là ? D’autres diront qu’ils digèrent mieux : c’est vrai ; il ne vous est jamais arriver de finir une clop sur le trône ? Allez, avouez, la clop, ça vous fait chier, non ? Bref, je le répète : une seule réponse possible. Le petit livre “Arrêter de fumer, en fait, c’est facile” d'Alen Care, vous aidera peut-être à retrouvrer la liberté tant convoitée par certains (il est disponible dans toutes les librairies). Pour les autres, vous pouvez zapper ce paragraphe.

imageyoga

“Maxi Yoga”, de Davina. Passage parlant des dépendances aux drogues diverses

*** Désolé, une seule réponse possible et plausible : vous êtes drogués… ou plus exactement, vous choisissez tous les jours de continuer à vous droguer ! Le fait de comprendre cela permet de retourner sa colère contre la clop et de lui dire: "Non, cette fois tu ne me baiseras pas la gue*** !"