Collage

Outils

Serre-joints, ou mieux encore, colliers de serrage en métal de différents diamètres, colle époxy bi-composant à séchage lent.

image

image

Quelle colle utiliser ?

Plusieurs types de colle sont en effet disponibles, dont le prix varie parfois du simple au double, voire plus…
La colle vinylique, diluable à l’eau (au moins au début) peut être utilisée mais les deux parties doivent se coller parfaitement l’une à l’autre, car elle ne comblera pas les trous ou écarts éventuels. De plus elle semble ne pas être la plus résistante, et pourrait être fragilisé par votre flux de bave s’il coule le long de la jointure (didje coupé dans un plan vertical).
La colle polyuréthane expansée ne semble pas non plus être la meilleure, surtout si le bois travaille après collage : elle ne résiste pas parfois… En revanche, elle bouche bien les trous, puisqu’expansée (elle gonfle).

image

La meilleure semble être la colle époxy bi-composant, que l’on trouve chez Araldite® en seringue double : on mélange alors les deux composants et après collage, elle est véritablement très solide et bouche les jours entre les deux parties. Il existe des tubes de différentes couleurs suivant le temps de séchage :

  • les tubes rouge et blanc, dont le mélange est utilisable pendant 4 minutes… Croyez moi, ça va pour un petit didje, mais c’est très chaud quand il faut badigeonner 4 bords d’un grand didje (j’ai fait un Y avec ce mélange, avec nécessité de refaire un mélange car pas assez de quantité préparé… résultat : la colle a un peu séché avant assemblage, et le collage n ‘était pas top !) : didje manipulable après 20 minutes ; pleine solidité de la colle 2 heures après.
  • les tubes bleu et blanc (existe en version 2x100ml), dont le mélange est utilisable pendant 1h40. Cela vous laisse largement le temps de mettre une petite couche de colle sur les deux bords des deux parties, et d’avoir le temps de refaire un mélange si nécessaire. Cela vous laisse également le temps de mette autant de serre-joints ou collier de serrage que nécessaire, dans tous les sens, en ajustant pile-poil les deux parties. Le didje est manipulable 7 heures après le collage ; pleine solidité de la colle 15 heures après. Même si le bois n’est pas indiqué dans les utilisations, ce sont les mêmes composants que pour les seringues rouge et blanche indiquées pour le bois, et croyez-moi ça tient du tonnerre !
  • ATTENTION ! Les colles époxy pue la mort, alors essayez de faire ça dans un endroit bien ventilé, avec des gants.

Préparation avant collage

image

Les surfaces doivent être propres et sèches, et si possible pas trop lisses afin d'augmenter la prise.
C'est pour cela qu'il est efficace d'effectuer, avant tout collage:
une vérification de la cohésion entre les deux parties, et poncer aux endroits posant problème,
un ponçage rapide, avec du gros, afin d'éliminer des traces de vernis intérieur,
des stries avec une gouge, peu profondes,
un petit coup de balayette afin de dépoussiérer ! ;-)

Pour serrer les hémi-didjes, deux solutions :

  • les serre-joints : 4-5 petits, 2 moyens et 2 grands devraient faire l’affaire. Pas la peine d’acheter des modèles hors de prix, vous pouvez prendre de la qualité moindre (1,5 euros les 2 petits, 3,5 euros les deux moyens, 3,5 euros le grand). Les serre-joints sont utiles et intéressants si vos deux parties sont égales (coupe du didje bien au milieu), mais pas toujours faciles d’utilisation.
  • les colliers de serrage (un rouleau avec les fixations à part, trouvé chez Norauto, ou des modèles plus costauds dans les grandes surfaces de bricolage), sont bien plus pratiques car ils rapprochent les deux parties nickel, et on peut les serrer relativement fort, alors qu’un serre-joint mal placé (pas au milieu) décalera les deux parties.
  • Cela dit, on peut utiliser les deux moyens de fixation, en particulier les grands serre-joints pour les très gros diamètres. On peut même utiliser du fil de fer que l’on torsade : moyen de fortune (ré-utilisable !) en cas de manque de serre-joint.

image

image

Les mélanges époxy ne diminuent pas de volume au séchage, ce qui bouche bien les trous. Si par hasard vous avez fait trop de mélange, utilisez le surplus pour boucher les jours entre les deux parties.
Après 15 heures (donc faîtes le collage le soir ou en fin d’après midi), vous pouvez enlever vos serre-joints et colliers et passer à la finition…

image

Pour les impatients, vous pouvez dès maintenant tester la note du didje, lorsque l’assemblage est dit “manipulable”. Cette note pourra vous surprendre, car il est en général très difficile de prévoir une note (de plus, il reste peut-être un trou a boucher quelque part!).

image

Quel bonheur ! On n'a jamais été aussi proche de la dernière étape: la finition !