Matères › Les didgeridoos en agave

image

Les didjes en agave proviennent d'un cactus que l'on trouve dans les régions tropicales et chaudes (on en trouve même dans le sud de la France et en Espagne !)
Lors de la floraison, un tronc assez fin et léger se met en place, avec une substance très légère à l'intérieur (style polystyrène végétal). Ce tronc peut être très grand (3-4m de haut), avec une base assez large pouvant servir de cloche.

En général on coupe le tronc en méthode sandwich, mais on peut aussi bruler l'intérieur (certains fabricants semblent utiliser cette méthode aux États-Unis).
Comme l'épaisseur finale est très petite, on passe en général un durcisseur à base d'époxy, ce qui les solidifie, bouche les trous, et leur donne finalement un son peut-être plus proche d’un didje synthétique… mais pas toujours. Ce qui fait que les didgeridoos en agave ont un son assez caverneux et vibrent facilement; on peut en faire de très longs (et donc très graves).

+:
légèreté, facilité de jeu et répondant
-:
parfois trop long, trop époxiés, pas assez épais

Je conseillerais d'aller voir le travail de Véfoun, sur l'Ile de La Réunion

image