Histoire › Fabrication de Yidakis traditionnels

(NB: Nouvelle page: complément à venir)

Les yidaki proviennent d'arbres d'eucalyptus creusés naturellement par les termites, dans les Territoire du Nord de l'Australie.
Les didjemakers partent chercher dans le bush des arbres qui pourraient donner de bon instruments. Et c'est là la première difficulté: trouver un arbre suffisamment creusé, mais pas trop ! On peut avoir une idée en tapant contre la paroi, ou même en faisant des trous à la perceuse ou à la hache :(

Ensuite, le tronc est débarrassé le cas échéant de termites et des galeries restantes, puis de son écorce. Il n'est pas rare de devoir élargir un peu la cavité, au moins au niveau de l'embouchure.
Les yidaki sont traditionnellement peints, mais ils peuvent rester bruts ou encore recevoir un mélange eau/colle à bois pour les les protéger des fissures.

La chasse au didje demande en général un permis de coupe, et n'importe qui ne peux pas couper des eucalyptus n'importe où...