Les sous-pressions

La sous-pression s'obtient en diminuant la pression de l'air par rapport au bourdon de base. Pour cela on peut écarter les mâchoires, desserrer un peu les lèvres, alléger la pression des lèvres sur l'embouchure et /ou gonfler les joues. En sous pression on peut descendre un peu la note de base.
Pour les surpressions, moins intéressantes, on augmente juste la pression dans la bouche, et le pincement des lèvres...

écouter le son

- Démo soupression -

En pratique, pour les soupressions, on monte l’embouchure du didje tout en avançant la mâchoire inférieur, ce qui a pour effet de libérer la lèvre inférieure (elle a un grand rôle ici). Là on fait vraiment le tracteur ! On peut aussi les avancer, et là, nos lèvres pénètrent vraiment le didje :love: .
Bref, pas si évident que ça, surtout de face. C’est un son que l’on entend relativement rarement, mais qui est excellent pour casser le rythme, même si ça fait toujours un peu penser à un vieux prout…

image

J’ai fait figurer sur le dessin l’embouchure du didje.