Didgeridoo à coulisse

Personnellement, étant très “roots and nature”, je n’aime pas trop ces didjes,
surtout qu’ils sonnent technoïdes (surtout ceux en plastique)… mais c’est parfois le but !
Toujours est-il qu’ils sont moins sensibles aux chocs thermiques, mais peut-être plus aux chocs…
d’où l’indispensable housse rembourrée !

Slide didje

Il existe aussi le slide didjeridu, confectionné par deux tuyaux de diamètre à peine différent,
ce qui permet à l’un de coulisser dans l’autre (hum…).
Il y a parfois un joint (non nécessaire) entre les deux qui permet de faire l’étanchéité, et ainsi de jouer sans perdre d’air !
L’intérêt du slide est qu’il permet de faire varier la note en faisant varier la longueur du didje,
et ainsi de reprendre par exemple le même rythme sur des notes différentes dans le même morceau.
Cela permet aussi de s’accorder avec ses petits camarades d’Associations afin de jouer ensemble.
Généralement en plastique, il n’est pas trop lourd et assez petit (replié), et ne craint donc ni l’eau, ni les variations de température.
Il semble de plus assez solide…Peut-être l’idéal lors de voyages
On peut aussi trouver des slide didje en bois...

Didgeridoo à coulisse en plastique Didgeribone®

Didgeridoo à coulisse en plastique Didgeribone®

Didgeridoo à coulisse en bois Woodslide®

Didgeridoo à coulisse en bois Woodslide®